Portrait de Anne Giniaux, fondatrice de Barnabé Aime Le Café

Nous reprenons aujourd’hui notre jolie série d’interview de « Mother in Town » et vous présentons une des plus belles réussites toulousaines qui, à ce jour, est clairement une réussite à échelle internationale !

Bienvenue chez Barnabé Aime Le Café pour y rencontrer sa talentueuse créatrice, Anne Giniaux !

Mettez-vous au vert !

Rendez-vous pris dans les bureaux de la marque au coeur du centre ville de Toulouse.

Anne me présente son équipe puis me fait visiter les lieux et m’explique le fonctionnement et la philosophie de la marque.
Nous abordons la gestion des stocks et son envie de diffuser ses créations sans inonder le marché et en ayant parfois même refusé des points de vente.
Elle me parle de son désir de rester une marque qualitative en gérant tout, elle-même avec son équipe, afin de conserver l’ADN de Barnabé Aime Le Café.

Nous nous retrouvons autours d’un café, sans Barnabé, pour un échange de femme des plus passionnants avec pour thème : l’histoire d’une très belle marque et de sa créatrice.

  • Que faisiez vous avant de devenir la créatrice de Barnabé Aime Le Café  ?

Après des études de marketing j’ai effectué plusieurs stages en agences de pub et me suis littéralement fait happer par cet univers dans lequel j’ai travaillé pendant 12 ans.
D’abord à Paris dans une grosse agence, puis à Toulouse pour sa filiale.
Malgré des années passionnantes, ma carrière dans la publicité commençait progressivement à s’éloigner de mes perspectives d’avenir.
Je ressentais le besoin de prendre un nouveau départ.

  • Comment vous est venu le désir de créer Barnabé Aime Le Café  ?
Depuis toute petite, je suis passionnée par le fait main ; à l’âge de 12 ans, je tricotais déjà mes premiers pulls.
J’ai donc, très naturellement, continuer de créer des choses pour moi, mes amis, ma famille, et même mes collaborateurs.
La marqueBarnabé Aime Le Café est née en 2000 au sein même de l’entreprise pour laquelle je travaillais à cette époque, puisque je vendais à mes collègues ce que je confectionnais le week-end !
L’engouement que suscitaient mes créations m’ont conduite à lancer mon blog en 2006 (ndlr : www.barnabecafe.canalblog.com), pour y présenter plus largement mes créations, en parallèle de mon activité professionnelle.
Il y a 11 ans, à une époque où les réseaux sociaux n’existaient pas encore, la perspective de cette ouverture au monde a été une étape clé qui m’a poussé à faire un choix évident et me lancer à 100% dans l’aventure « Barnabé ».
  • Barnabé Aime Le Café a aujourd’hui un rayonnement international ;
    Comment réussissez vous à gérer votre carrière et votre rôle de maman au quotidien ?

Mon mari est très présent et très investi dans notre vie de famille et je fais mon possible pour m’organiser mais je dois reconnaître qu’il est difficile de réussir à me dégager du temps.
C’est clairement dans la liste de mes objectifs pour l’année prochaine et j’espère bien y arriver !

  • Avez vous le sentiment qu’aujourd’hui, il soit plus difficile pour une femme d’être à la fois mère et à la tête d’une entreprise ?

Pour moi la vraie difficulté est de réussir à concilier vie de couple, vie de famille et vie professionnelle. Et c’est valable pour un homme aussi bien que pour une femme ; il n’est simplement question que des priorités de chacun.
Il me parait crucial de bien s’entourer pour arriver à tout mener de front.
De nos jours le travail à distance est facilité par les nouveaux outils technologiques qui au moment de la naissance de ma fille m’ont été d’une aide précieuse.

  • Quels sont vos lieux kids friendly favoris sur Toulouse ?

Pour être honnête, j’ai vécu au coeur du centre ville jusqu’à mes 40 ans et je me réjouis aujourd’hui de profiter de ma nouvelle vie au vert, à l’extérieur de Toulouse !
Je privilégie les moments natures, les balades en forêt et surtout je favorise les ateliers « maisons ».
Pâtisserie, couture ou customisation de caisse à vin pour les Sylvanians de ma fille… On ne manque pas d’idée et la transmission créative est en très bonne voie !

  • Quels sont pour vous les produits incontournables de Barnabé Aime Le Café pour une jeune maman ?

La Matriochka boite à musique est définitivement l’incontournable de « Barnabé » puisque c’est l’objet grâce auquel la marque s’est fait connaître.
Pour le reste de la gamme j’attache un soin particulier à développer des indispensables pour le trousseau de naissance avec les capes de bains, les couvertures, les bavoirs, les attaches sucettes, etc…
Tout ces produits sont pour moi des incontournables de qualité et 100% made in France !

  • Quels  conseils donneriez vous à une maman qui souhaiterait se lancer dans l’entreprenariat ?

Entourez vous !!!

  • C’est quoi pour vous la définition d’une Mother in Town ?

Une « Mother in town » c’est une mère qui travaille dans la ville et qui passe ses weekend au vert !
Tout ne se fait pas dans la ville, rapprochons nous de la nature avec nos enfants.